User Tools

Site Tools


coursieps:20060113

[[LVM]] : Logical Volume Manager

LVM est un gestionnaire de volumes logiques pour le système d'exploitation Linux. Il existe désormais deux versions de LVM pour Linux :

  • LVM 2 - La dernière et meilleure version de LVM pour Linux.
    [[LVM]] 2 est presque entièrement compatible avec les volumes créés avec [[LVM]] 1, à l'exception des instantanés (il faut supprimer les volumes d'instantanés avant de passer à [[LVM]] 2). [[LVM]] 2 utilise le mappeur de périphériques du noyau Linux. Le mappeur de périphériques est inclus dans les noyaux 2.6. Des mises à jour sont disponibles pour les noyaux 2.4 récents.
    
*   [[LVM]] 1 - La version présente dans les noyaux 2.4.
    [[LVM]] 1 est un produit mature et considéré comme stable depuis plusieurs années. Le pilote noyau pour [[LVM]] 1 est inclus dans les noyaux 2.4, mais cela ne veut pas dire que votre noyau 2.4.x est à jour de la dernière version de [[LVM]]. Regardez dans le fichier README pour obtenir les dernières informations sur les versions de noyaux possédant le code le plus récent. 

Un [[LVM]] se créée en trois étapes :

1. Volume physique (VP)
2. Groupe de volumes (GV)
3. Volume logique (VL)

Un VP est un disque (ou une partition sur un disque) qui pourra être inclus dans un groupe de volumes. L'association de plusieurs VP créera un GV. Un groupe de volume est un conteneur d'un esemble de volumes logiques. Les VL seront formatés et montés comme partitions.

Bénéfices de la gestion par volumes logiques sur un petit système

Le partitionnement du disque dur est l'une des décisions difficiles pour un nouvel utilisateur de Linux. La nécessité de devoir estimer précisément l'espace disque pour les fichiers systèmes et utilisateurs rend l'installation plus complexe que nécessaire et certains utilisateurs choisissent simplement de mettre toutes leurs données sur une seule grosse partition pour essayer de contourner ce problème.

Une fois que l'utilisateur (ou le programme d'installation) a déterminé l'espace nécessaire pour /home, /usr et /, il arrive fréquemment qu'une des partitions soit saturée alors qu'il reste encore plein d'espace libre sur une autre partition.

Avec la gestion par volumes logiques, le disque entier est alloué à un groupe de volumes et des volumes logiques sont créés pour contenir les systèmes de fichiers /, /usr et /home. Si, par exemple, le volume logique /home est plus tard saturé mais qu'il reste de l'espace libre dans /usr, alors il est possible de réduire /usr de quelques mégaoctets et de réallouer cet espace à /home.

Une autre solution est d'allouer un espace minimal pour chaque volume logique et de laisser une partie de l'espace disque non alloué. Ensuite, lorsque les partitions commencent à être remplies, elles peuvent être étendues suivant les besoins.

Installation de [[LVM]] sur une machine existante

Ici on utilisera la partion /home ( /dev/hda8 ) pour créer notre VP.

# df -h
Sys. de fich.         Tail. Occ. Disp. %Occ. Monté sur
/dev/hda3             251M   91M  147M  39% /
tmpfs                 758M  4,0K  758M   1% /dev/shm
/dev/hda8             9,5G   69M  9,0G   1% /home
/dev/hda7             358M  8,1M  331M   3% /tmp
/dev/hda4             4,6G  2,0G  2,5G  45% /usr
/dev/hda5             2,8G  768M  1,9G  29% /var
tmpfs                  10M  596K  9,5M   6% /dev

1. Faire une copie de sauvegarde de /home

#mkdir /mnt/home.back
# cp -a  /home /mnt/home.back

2. Démonter la /home . Ce qui revient à commenter la ligne correspondante dans /etc/fstab et redémarrer la machine

3. Installation du package LVM

# apt-get install lvm2
 

4. Attribuer le système de fichier LVM à la partition /dev/hda8 avec cfdisk

5. Création du Volume Physique

# pvcreate /dev/hda8 

6. Création du groupe de volume

 # vgcreate vgroup1 /dev/hda8 

la commande vgdisplay permet par la suite de visualiser les infos sur le groupe.

7. Création des volumes logiques (5 gigas, 3 gigas et 2,gigas)

 # lvcreate - L 5g -n lvol1 vgroup1
# lvcreate - L 2g -n lvol2 vgroup1
# lvcreate - L 3g -n lvol3 vgroup1

8. Il faut maintenant formater les partitions nouvellement créées.

Choix du formatage : avec un FS de type //~ReiserFS// on pourra augmenter la taille de la partition à chaud (sans devoir la démonter/monter). Pour diminuer la taille il faudra de toute façon démonter la partition avant d'agir.
Installation du package // reiserfsprogs// et formatage :
# apt-get install reiserfsprogs
# mkreiserfs /dev/vgroup1/lvol1
# mkreiserfs /dev/vgroup1/lvol2
# mkreiserfs /dev/vgroup1/lvol3

Comment modifier la taille d'un volume logique

Augmentation de taille : En 2 temps. D'abords le volume logique et ensuite le système de fichiers

# lvextend -L +1g /dev/vgroup1/lvol1
#resize-reiserfs -f /dev/vgroup1/lvol1

Diminution : Après avoir démonté le volume, la diminution de taille se fait en 3 étapes, d'abord on diminue les système de fichiers plus que de nécessaire (100 Mo de + est suffisant) , ensuite on réduit la taille de la partition et puis on réajuste la système de fichier.

#umount /home
#resize-reiserfs -s -3100m -f /dev/vgroup1/lvol1
# lvreduce -L -3g /dev/vgroup1/lvol1
#resize-reiserfs -f /dev/vgroup1/lvol1
coursieps/20060113.txt · Last modified: 2013/01/30 17:50 (external edit)