Ah! Que nos pères étaient heureux

Ah! que nos pèr's étaient heureux (bis)
Quand ils étaient à table,
Le vin coulait à flot pour eux (bis)
Ce leur était fort agréable

<refrain>
Et ils buvaient à leurs tonneaux
Comme des trous
Comme des trous, morbleu!
Bien autrement que nous, morbleu!
Bien autrement que nous.
</refrain>

Ils n'avaient ni riches buffets (bis)
Ni verres de Venise,
Mais ils avaient des gobelets (bis)
Aussi grands que leur barbe grise.

(refrain)

Ils ne savaient ni le latin (bis)
Ni la théosophie,
Mais ils avaient le gout du vin (bis)
C'était là leur philosophie.

(refrain)

Quand ils avaient quelque chagrin (bis)
Ou quelque maladie,
Ils plantaient là le médecin (bis)
L'apothicair', sa pharmacie.

(refrain)

Et quand le petit dieu Amour (bis)
Leur envoyait quelque donzelle,
Sans peur, sans feinte et sans détour (bis)
Ils plantaient là la demoiselle.

(refrain)

Celui qui planta le provin (bis)
Au beau pays de France,
Dans l'éclat du rubis divin (bis)
A fait jaillir notre espérance.

Amis buvons à nos tonneaux
Comme des trous
Comme des trous, morbleu!
L'avenir est à nous, morbleu!
L'avenir est à nous.